François dénonce le « fanatisme de l’indifférence » face aux « tragédies des naufrages » des embarcations de migrants en mer

François est le premier pape de l’époque moderne à visiter Marseille, et Marseille est la deuxième ville française à accueillir le pape François pour un événement à résonance internationale, rappelle Vatican News. François s’était ainsi rendu à Strasbourg, le 26 novembre 2014, pour une visite au Parlement européen et au Conseil de l’Europe. Le pape avait alors demandé aux autorités européennes d’offrir « aide et accueil » aux migrants qui affluent depuis l’Afrique et le Proche-Orient.

14 h 35 : départ du pape François de l’aéroport international de Rome-Fiumicino.

16 h 15 : accueil du pape François par Elisabeth Borne à l’aéroport de Marignane. « Quatre enfants en habit traditionnel offriront des fleurs au Saint-Père, qui recevra les honneurs militaires, explique Vatican News en se basant sur les dernières annonces faites lors de la conférence de presse de Matteo Bruni, directeur de la salle de presse du Saint-Siège. La cheffe du gouvernement et le Pape se rencontreront brièvement dans le salon Hélène-Boucher de l’aéroport. »

17 h 15 : prière mariale en la basilique Notre-Dame-de-la-Garde. Le pape va débuter son programme par une prière mariale avec le clergé diocésain à Notre-Dame-de-la-Garde. « L’occasion pour le Saint-Père de faire ses salutations ». Il sera accueilli par l’archevêque de Marseille, le cardinal Jean-Marc Aveline, et par le recteur du sanctuaire Notre-Dame-de-la-Garde, le père Olivier Spinosa. « Le pape priera en silence devant la Vierge et allumera une bougie, avant de prononcer une salutation après la prise de parole du cardinal Aveline », ajoute le portail d’information officiel du Vatican.

18 heures : le pape poursuit (et termine) la journée par un moment de recueillement – avec les chefs religieux – près du mémorial aux marins et aux migrants perdus en mer, situé juste à côté de la basilique.

Il prendra la parole « après un responsable de l’association interreligieuse Marseille-Espérance, de Stella Maris, du Secours catholique de Gap-Briançon ». Un jeune migrant lira un texte. Le pape et deux migrants déposeront une couronne devant la stèle. « Un moment fort de ces premières heures dans la capitale provençale », promet Vatican News.

Le pape se rend ensuite l’archevêché de Marseille, où il réside durant ce séjour.