Vladimir Poutine invité par Kim Jong-un à se rendre en Corée du Nord

Vladimir Poutine invité par Kim Jong-un à se rendre en Corée du Nord

Selon l’agence de presse d’Etat nord-coréenne KCNA, le président russe, Vladimir Poutine, a accepté de se rendre en Corée du Nord à l’invitation du dirigeant Kim Jong-un, lors du déplacement de ce dernier en Russie, au cours duquel les deux hommes d’Etat ont mené des discussions officielles d’environ deux heures.

A l’issue d’une rencontre mercredi, « Kim Jong-un a invité avec courtoisie Poutine à visiter la RPDC [République populaire démocratique de Corée] quand cela lui conviendra », a rapporté jeudi KCNA, utilisant le nom officiel de la Corée du Nord. « Poutine a accepté avec plaisir l’invitation et réaffirmé son invariable volonté de continuer à faire avancer l’histoire et la tradition de l’amitié Russie-RPDC », a encore déclaré l’agence.

Signe du renforcement de leurs liens, Moscou a proposé à Pyongyang d’envoyer un astronaute nord-coréen dans l’espace, selon les agences russes. Il s’agirait du premier Nord-Coréen à accéder à l’orbite terrestre, alors que le pays reclus cherche à développer ses programmes spatiaux.

Le président russe a trinqué au « renforcement futur de la coopération » avec Pyongyang, parlant devant la presse de « perspectives » de coopération militaire malgré les sanctions internationales visant la Corée du Nord à cause de ses programmes nucléaires et de ses missiles en développement.

Le numéro un nord-coréen a assuré à M. Poutine que Moscou remporterait une « grande victoire » sur ses ennemis, la Russie étant engagée dans une guerre en Ukraine depuis plus d’un an et demi.

Pour l’heure, rien n’a été communiqué officiellement concernant un éventuel accord pour des livraisons de matériel militaire à la Russie afin de soutenir son offensive en Ukraine, comme évoqué par Washington.

Le dirigeant nord-coréen s’est dit prêt à élaborer avec M. Poutine un « plan pour les cent prochaines années » afin d’établir des relations stables et « tournées vers l’avenir », a rapporté KCNA.

Selon M. Poutine, Kim Jong-un va, par ailleurs, assister à Vladivostok à une « démonstration » de la marine militaire russe dans le Pacifique − un déplacement dont il n’a pas précisé le moment. Le dirigeant nord-coréen visitera également en Extrême-Orient des usines d’équipements aéronautiques « civils et militaires », a dit le chef de l’Etat russe.